samedi 26 octobre 2013

Réunion à Narbonne

Christophe Bès a organisé ce jeudi à Narbonne une réunion destinée à préparer la mise en ligne des topos du Département de l'Aude.



Dominique vous propose un compte rendu de cette rencontre qui a donné l'occasion d'échanger autour de Grottocenter / Wikicaves

Compte-rendu de la réunion CDS11 du 24/10/2013
à la MJC de Narbonne

  1. Un accueil chaleureux

Arrivés aux environs de 19h dans les locaux de la MJC de Narbonne place Salingro, les participants, après de rapides présentations et quelques bises, se retrouvent dans une grande salle de réunion à l’étage équipée de matériel informatique et connectée au réseau. La réunion à laquelle nous avons été aimablement conviés est destinée à présenter le projet Grottocenter et l’association Wikicaves qui le gère, mais aussi à initier un travail (complémentaire à la mise en ligne du fichier de cavités terminé le mois dernier) par l’adjonction de nombreuses topographies issues des archives du CDS11.

Liste des participants (comme deux des présents ont fait le déplacement depuis Toulouse et que les membres de Wikicaves viennent de Montpellier, cela fait donc trois départements représentés : Aude, Haute-Garonne et Hérault.) :

Christophe BES - SCM (11)
François PURSON - MJCN
Maria MADRID - MJCN
Guilhem TRICHEUX - MJCN
Georges MESSINA  MJCN
Laurent HERMAND - SCA
Mickaël PRADEILES - MJCN
Cédrine BOUSQUET - Indépendante
Guillaume TIXIER - SCM (11)
Benjamin SOUFFLET - SCM (34) - CLPA - Wikicaves
Dominique ROS - CLPA - Wikicaves

Nous disposons de plusieurs PC portables qui seront reliés à Internet et d’un projecteur vidéo placé sur le Mac de Benjamin pour une projection murale. L’ambiance est bien sympa et néanmoins studieuse, après quelques réglages techniques tout est fin prêt : on peut donc commencer.

  1. Présentation de Grottocenter

Dans un premier temps Benjamin présente à l’écran le fonctionnement de Grottocenter en recherche de données (clubs, cavités etc.) et ceci dans le cas d’une consultation en simple visiteur, puis d’une consultation précédée d’une connexion (cas d’un membre déjà enregistré). On navigue sur le site dans les diverses pages, consultons une page cavité presque vide et une page cavité complète avec topographie et fiche d’équipement pour les comparer et voir la possibilité de compléter des fiches. On passe ensuite en revue les possibilités du logiciel : choix de la langues, tri, sélection, filtres, convertisseur de coordonnées, carte de positionnement et on découvre même à cette occasion une fonctionnalité que nous n’avions jamais essayée : le fond de carte géologique ! Enfin nous montrons l’ébauche de la nouvelle maquette en cours de travaux et expliquons les améliorations prévues pour cette version 3. Tout en observant l’écran mural, plusieurs participants suivent leur propre cheminement de navigation avec leur PC portable.

Dans un second temps, Benjamin va montrer les étapes nécessaires et les procédures pour s’inscrire à Grottocenter, pour y inscrire un club, pour saisir une fiche cavité ou pour la corriger à partir de la fiche détaillée et enfin la procédure un peu plus complexe pour incorporer une topographie. Cette démarche sera revue en fin de réunion pour tous ceux qui ont décidé de se lancer dans la numérisation et l’incorporation des topographies qui attendent pour l’instant sagement dans de nombreux classeurs (déposés dans plusieurs grands bacs en plastique).

  1. Questionnement et suggestions

Bien entendu de nombreuses questions ont émergé au cours de cette présentation, voici les principales :

    • Cas des cavités sensibles

Bien évidemment c’est le problème le plus discuté, il est lié à la notion de confidentialité de certaines données que l’on souhaite parfois préserver et de la méthode à utiliser pour cela. Sur ce thème le débat sera assez long et animé mais très constructif.

Ce sujet nous amène à reparler du principe du Wiki basé en partie sur la confiance envers les utilisateurs, sur la licence libre BY-SA et ses implications. Le souci sous-jacent est « Comment faire pour éviter une malveillance ? » , tout en ne niant pas ce problème on débat de l’intérêt pour la communauté spéléo, de l’absence de problème à ce jour, de la possibilité de détecter une malveillance par le nombre d’interventions sur la base, des sauvegardes de la base etc.

On montre comment sont signalées actuellement les cavités sensibles sur GC et l’intérêt de connaître grâce à GC les mesures de protection, les contacts à prendre en cas de cavité gérée, comment se procurer une clé, bref tout ce qui facilite la vie des spéléos. Une mention spéciale est accordée à l’intérêt d’un tel fichier complet, disponible en ligne, pour faciliter les interventions du SSF.

Il est discuté aussi d’une proposition de verrouiller l’info sensible à une certaine catégorie d’internautes (membres fédérés avec N° FFS comme login) et on explique que ça ne peut pas être en accord avec la philosophie de GC qui est celle d’un Wiki libre d’accès pour toute la communauté. On réfléchit donc à d’autres solutions pour l’avenir comme par exemple une éventuelle possibilité de verrouiller les coordonnées de certaine cavités sensibles afin d’éviter que quelqu’un en replace les coordonnées exactes dont il aurait eu connaissance. L’objectif international de GC est abordé à ce moment : cavités dans de nombreux pays, traductions en plusieurs langues, discussions préliminaires avec l’UIS, cas des USA où les coordonnées des cavités ne sont pas publiques…

On parle donc de la possibilité de ne pas indiquer les coordonnées exactes d’une cavité, de la mention de cette mesure sur la fiche cavité ou du positionnement au village le plus proche. On montrera aussi les possibilités de déformation des topographies ou leur « délocalisation » pour en assurer une plus grande protection. À cette occasion on abordera le sujet complexe des droits d’auteur sur les topos et on en viendra bien entendu au cas concret des topos du fichier des archives CDS11 et de leur mise en ligne puisqu’il s’agissait de l’objet initial de cette réunion.

    • Données liées à un massif

Cette fonction actuellement désactivée semble à l’ensemble des membres présents très utile pour les recherches spéléologiques. Il est envisagé de la réincorporer dans la future version 3.

    • Mode mobile pour « smartphone »

Une utilisation mobile est pour l’instant impossible le code originel n’ayant pas été écrit à cette fin. Par contre elle est envisagée par Benjamin pour une prochaine version car les participants adeptes du smartphone plébiscitent cette fonction.

    • Serveur et protection des données

Nous parlons de l’hébergeur des données (OVH) et de la pérennité assurée du financement de la location de ce serveur grâce au partenariat avec la FSE, de la redondance des données, de la protection de la base par des sauvegardes faites par Benjamin régulièrement. Est abordé également à ce moment le libre accès au code du programme qui permettrait éventuellement à n’importe quel programmeur de reprendre la gestion du site même à partir d’un autre pays en cas de gros souci.

  1. Pizzas, rosé et bonne humeur.

Vers 21h30, après que Stoche ait distribué quelques classeurs remplis de belles topos à numériser aux volontaires, nous clôturons la séance pour nous consacrer à la dégustation d’un petit rosé bien frais et à l’engloutissement de plusieurs pizzas. Evidemment, c’en est terminé des sujets sérieux et techniques et la fin de la soirée se passe dans un ambiance très conviviale de franche rigolade spéléo.

Un peu après 22h tout le monde se sépare et comme les étourneaux qui nous avaient accueillis avec le bombardement qui les caractérise semblent s’être enfin calmés, c’est sans risque de finir couverts de fiente noire que nous regagnerons nos véhicules. Ça tombe bien, on avait oubliés les casques et les combis !

Bravo et merci à toutes et à tous.

Dominique ROS


.


Libellés : ,

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil